© 2011 by Principality of Aigues-Mortes. 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Notre famille princière

 

Leurs Altesses Sérénissimes, Le Prince Jean-Pierre IV et la Princesse Olivia-Eugénie règnent depuis le 21 juin 2011 sur la Principauté. Nos bienheureux souverains aigues-mortais forment un couple très proche et très accessible pour leurs concitoyens.

Le Prince Jean-Pierre IV est avant tout aimé et respecté pour ses qualités d'homme d'état micronational car il défend non seulement les intérêts d'Aigues-Mortes à l'étranger, mais il travaille sans relâche sur des projets réels et concrets pour développer le commerce, l'attrait de la ville et la culture. Il est à l'origine de la monnaie locale le flamant et il a co-fondé, le FIMCAM, un festival de musique classique international se produisant à Aigues-Mortes. À l'étranger, le Prince représente la Principauté lors des principales conférences micronationales et il entretient des relations étroites avec d'autres micronations, en vue d'établir un réseau citoyen solide pour défendre des sujets importants comme la lutte contre le réchauffement climatique qui menace la Camargue et Aigues-Mortes du fait de la montée des eaux. Il est à l'origine de la MicroFrancophonie, l'organisation des micronations francophones et francophiles dans le Monde.

 

La Princesse Olivia-Eugénie est tout autant aimée pour son côté très enjoué et naturel faisant presque oublier ses traits peu communs. Mal à l'aise avec le protocole séculaire de la maison princière, elle dénote par son franc parler et ses péripéties rocambolesques. Si le Prince est un homme à la hauteur de sa tâche, la Princesse fait de son mieux pour assumer son devoir national lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de notre bon rosé.

Olivia-Eugénie est bien meilleure dans la rue ou dans un bar auprés de ses concitoyens plutôt qu'au Palais. Elle a su très vite conquérir le coeur des aigues-mortais par sa gentillesse et son anti-formalisme. Elle est sans conteste le lien entre les aigues-mortais et la Couronne. Elle créa en 2012 le Prix de Constance qui récompense une personne ayant réalisé une action significative pour le bien de la ville et elle a établi sa fondation contre la cirrhose du foie qu'elle considère comme étant le grand mal national de la Principauté.

Nous voilà beaux avec ce couple princier vascillant sans cesse entre sens du devoir et dérapages maladroits. Ils n'en sont pas moins un des couples souverains les plus aimés de la planète!

Le petit Prince-Héritier se nomme Jean-Rosé, il est premier de ce nom qui fût choisi par la Princesse Olivia-Eugénie. Espiègle et vif, le Prince-Héritier ou le "Péquelet*" (*Petit en Aigues-Mortais) a déjà tout d'un grand et fait un sans faute à chacune de ses sorties officielles. Chez nous, tout le monde l'adore!

Si vous venez visiter Aigues-Mortes, vous découvrirez avec surprise que le portrait du couple princier est bien présent dans un grand nombre de commerces de la ville.